Skip to main content
Press Release

Baker Hughes et GE Oil & Gas achèvent leur rapprochement pour créer la première et unique entreprise entièrement intégrée de l'industrie du pétrole et du gaz

July 03, 2017

La nouvelle entreprise est idéalement positionnée pour accroître la productivité, réduire les coûts et innover au service de ses clients dans le monde entier.

LONDRES ET HOUSTON - 3 juillet 2017 - « Baker Hughes, a GE company » (NYSE: BHGE), une entreprise du groupe GE, a annoncé aujourd’hui que l’opération de fusion des activités pétrole & gaz de GE avec Baker Hughes est achevée. La nouvelle entreprise est la seule à proposer un portefeuille complet d’équipements, de services et de solutions numériques d’un bout à l’autre de la chaîne d’exploitation pétrolière et gazière.

À partir d’aujourd’hui, BHGE aidera ses clients à acquérir, transporter et raffiner des hydrocarbures plus efficacement, de façon plus productive et en toute sécurité, avec une empreinte environnementale réduite et à un moindre coût par baril. BHGE a pour mission de :

  • Proposer une offre « fullstream ». Aucune autre entreprise ne réunit autant de compétences d’un bout à l’autre de la chaîne d’exploitation du pétrole et du gaz - des activités « upstream » (exploration et production), aux activités « midstream » (transport et stockage) et « downstream » (raffinage et pétrochimie). L’ensemble des produits et services BHGE est en mesure de créer de nouvelles sources de valeur ajoutée, en améliorant la productivité et la rentabilité des projets grâce à ses équipements intégrés et ses offres de services.
  • Intégrer des solutions digitales pour plus de fiabilité et de disponibilité. On estime à environ 5% le gain de productivité que le numérique et les technologies de pointe peuvent apporter au secteur du pétrole & gaz à travers l’ensemble de cette industrie. BHGE s’appuiera sur des logiciels industriels basés sur le Cloud, des techniques de fabrication de pointe et des solutions d’automatisation intelligente ("Brilliant Factory") pour aider ses clients à saisir toutes les opportunités disponibles, tout en réduisant les risques et en améliorant la productivité de leurs opérations ainsi que de celles de BHGE elle-même.
  • Créer de nouvelles solutions. L’association des technologies de BHGE avec les connaissances, l’expérience et les programmes de recherche du "GE Store" permettra de lancer sur le marché de nouvelles solutions encore plus rapidement. Combinés à ses partenariats locaux de longue date, ses modèles d’entreprise créatifs et ses sources de financement, la nouvelle entreprise dispose ainsi de moyens puissants pour renforcer ses avantages concurrentiels.
  • S’appuyer sur un héritage solide pour créer une culture d’entreprise de classe mondiale. BHGE dispose de plus de 125 ans d’expérience dans l’industrie œuvrant dans plus de 120 pays et dans un esprit d’amélioration continue au service de ses clients. Baker Hughes et GE font tous deux preuves d’engagements reconnus dans le monde entier en matière d’intégrité, d’innovation, de simplification et de diversité, et BHGE entend confirmer sa fidélité à ces principes.

Lorenzo Simonelli, PDG de Baker Hughes, a GE company, s’est exprimé en ces termes : « Les changements disruptifs sont devenus la nouvelle norme de l’industrie du pétrole et du gaz. Nous avons créé BHGE pour permettre aux acteurs de cette industrie de résister à la volatilité du marché, de travailler plus efficacement et de fournir de l’énergie à toujours plus de clients. Notre offre se démarque de la concurrence sur toute la chaîne de valeur de cette industrie et elle nous permet d’aider nos clients à augmenter leur productivité tout en minimisant les coûts et les risques. »

« BHGE », a poursuivi M. Simonelli, « dispose de technologies et d’une expérience qui ont fait leurs preuves tout en faisant preuve d’un esprit de startup. Notre équipe dirigeante est impatiente de démontrer les forces de cette fusion. Nous nous concentrons sur une intégration rapide et fluide, afin de créer de la valeur à long terme pour toutes les parties prenantes de la société. »

Jeffrey Immelt, PDG de GE, a affirmé : « BHGE saura renforcer la productivité de nos clients dans tous les cycles économiques, en particulier le cycle actuel. Il s’agit d’une excellente opération pour l’ensemble de nos clients, de nos actionnaires et de nos employés. Lorenzo et son équipe sont des dirigeants remarquables, décidés à déployer tous les efforts possibles pour augmenter les capacités de l’entreprise à étendre son infrastructure numérique dans des proportions jamais vues auparavant par nos clients. La finalisation de cette fusion marque une ère nouvelle dans l’industrie et je suis très fier de l’implication de notre équipe, dont le dévouement et l’assiduité en ont permis la concrétisation en tout juste huit mois. »

L'intégration des activités russes sera réalisée dès réception des autorisations par les autorités compétentes du pays.

En route pour le succès

L’organisation mondiale de BHGE est conçue de façon à permettre la continuité des activités, sans perturbations, ainsi qu’à atteindre et dépasser les objectifs de performance. Elle apporte une dimension mondiale et des capacités adaptées aux besoins locaux des clients. Quelques chiffres :

  • Environ 70 000 employés
  • Des opérations dans plus de 120 pays
  • Quatre divisions principales : Oilfield Services, Oilfield Equipment, Turbomachinery & Process Solutions et Digital Solutions - et 24 segments et lignes de produit
  • Deux sièges : à Houston, Texas et à Londres, GB

Cliquez ici pour un aperçu de l’entreprise.

L’équipe dirigeante hautement expérimentée de BHGE, qui tire son talent et son expertise des deux entreprises préexistantes, est idéalement positionnée pour guider l’organisation et contribuer à son succès. Comme annoncé précédemment, le Président du Conseil d’Administration de GE, Jeff Immelt, devient également Président du Conseil d’Administration de Baker Hughes, a GE company, et Martin Craighead, ex-PDG de Baker Hugues, devient Vice-Président du Conseil.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le leadership et comment s’articule l’organigramme.

Cotation et opérations en Bourse

L’action ordinaire de classe A de Baker Hughes, a GE company, entrera à la Bourse de New-York (NYSE) sous le symbole BHGE, et sera disponible à la négociation dès l’ouverture de la NYSE le 5 juillet 2017. En lien avec la réalisation de la transaction, les actions ordinaires de Baker Hughes Incorporated (NYSE : BHI) continueront à se négocier à la Bourse de New-York jusqu’à sa fermeture aujourd’hui 3 juillet 2017, où elle sera retirée de la liste.

Immédiatement avant la clôture de la transaction, les actionnaires de Baker Hughes recevront une part de catégorie A de Baker Hughes, a GE company, et auront aussi droit à un dividende spécial unique de 17,50 $ par action (payable le 6 juillet 2017). Après clôture de la transaction et durant la séance de cotation de la journée du 3 juillet 2017, Baker Hughes sera coté à la NYSE à la valeur du dividende spécial unique de 17,50 $ par action. En conséquence, une personne qui achèterait une action ordinaire de Baker Hughes après la clôture de la transaction le 3 juillet 2017 achèterait le droit de recevoir une action de catégorie A de Baker Hughes, a GE company, et le droit de recevoir le dividende spécial unique de 17,50 $. Inversement, une personne qui vendrait une action ordinaire de Baker Hughes le 3 juillet 2017 ou avant, vendrait ces droits et ne toucherait pas le dividende spécial unique de 17,50 $ relatif à cette action. Pour des informations complémentaires concernant la transaction, les actionnaires sont invités à se rendre sur la page des investisseurs investor.bhge.com.

En savoir plus

À propos de Baker Hughes, a GE company

Baker Hughes, a GE company (NYSE : BHGE) est le premier et le seul fournisseur « Fullstream » de produits, services et solutions numériques pour le secteur pétrolier et gazier. Nous mettons à contribution nos idées et nos technologies pour renforcer la productivité de nos clients, la sécurité et la protection de l’environnement tout en minimisant les coûts et les risques à chaque étape de la filière d’exploitation et de valorisation de l’énergie. Avec des opérations dans plus de 120 pays, nous sommes forts de plus d’un siècle d’expérience et animés d’un esprit de startup nous permettant d’alimenter le monde en énergie de façon plus intelligente.

Rendez-nous visite sur BHGE.com

 

# # #

 

Contacts

Relations presse :

Relations avec les investisseurs :

Avertissement concernant les Déclarations prévisionnelles :

Ce document contient des « déclarations prévisionnelles », c’est-à-dire des déclarations relatives à des événements à venir, et non passés. Dans ce contexte, les déclarations prévisionnelles se réfèrent à nos futures activités commerciales, nos résultats financiers et notre situation financière, et contiennent souvent des mots comme « attendre », « anticiper », « intention », « projet », « croire », « chercher », « estimer », « prévision » ou « cible » et leurs dérivés. Les déclarations prévisionnelles concernent par leur nature même des domaines qui sont, à différents degrés, incertains, telles que des déclarations sur notre croissance future, nos futures offres de produits et services et leur performance, et l’intégration de GE Oil & Gas et Baker Hughes.

En ce qui nous concerne, les incertitudes particulières qui pourraient faire que nos résultats réels soient sensiblement différents de ceux exprimés dans nos déclarations prévisionnelles comprennent : (1) des coûts, charges ou dépenses inattendus résultant de la fusion de GE Oil & Gas avec Baker Hughes ; (2) l’incertitude de la performance financière attendue de BHGE après la réalisation effective de la fusion ; (3) un échec à réaliser les bénéfices attendus de la fusion, y compris dans le cas de retards dans l’intégration de GE Oil & Gas et Baker Hughes ; (4) la capacité de BHGE à mettre en place sa stratégie commerciale ; (5) des difficultés et retards à réaliser les synergies attendues en termes de coûts et de revenus de BHGE ; (6) l’incapacité à retenir et embaucher des personnes clés ; (7) le risque qu’un contentieux avec des actionnaires relatif à la fusion ou d’autres accords ou enquêtes aboutissent à des frais importants de dépenses juridiques, d’indemnisation ou de responsabilité ; (8) l’évolution des régimes légaux, réglementaires et fiscaux ; (9) des changements dans les conditions économiques générales et/ou spécifiques au secteur, notamment les variations des cours du pétrole ; (10) des actions de tiers, y compris des agences gouvernementales ; (11) les facteurs de risque de la section intitulée « Facteurs de Risques » de la Déclaration d’Enregistrement dans le Formulaire S-4 (Dossier 333-216991), déposée initialement auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission le 29 mars 2017 et déclarée valide le 30 mai 2017, et (12) d’autres facteurs de risques détaillés dans les rapports de BHGE déposés auprès de la SEC. Les incertitudes susmentionnées, ainsi que d’autres, peuvent faire que nos futurs résultats réels soient sensiblement différents de ceux qui figurent dans nos déclarations prévisionnelles. À ce titre, nous ne sommes pas tenus de mettre à jour nos déclarations prévisionnelles.

Nos communications publiques et les déclarations à la SEC peuvent comporter certaines informations financières prévisionnelles basées sur des estimations et des projections actuelles. Les résultats réels pourraient être sensiblement différents.

 

# # #


business unit