Skip to main content
Press Release

Le financement européen accélère le développement par GE du premier disjoncteur de 420 kV sans SF6 au monde

February 13, 2020
  • Le programme européen LIFE reconnaît le potentiel de « Green Gas for Grid (g3) » de GE pour aider à réduire de manière significative les émissions de gaz à effet de serre
  • La masse de gaz contenue dans les produits g³ haute tension de GE a un équivalent CO2 réduit de plus de 99 %, par rapport au SF6
  • Un disjoncteur de poste électrique à 420 kV et 63 kA, isolé au gaz g3 permettra de démontrer que la technologie g³ peut être appliquée à tous les autres niveaux de haute tension des réseaux électriques européens

Paris, FRANCE – 13 février 2020 – La branche Grid Solutions de GE Renewable Energy (NYSE-GE) a reçu 2,2 millions d’euros de la part de la Commission européenne dans le cadre de son programme d’action pour le climat LIFE, afin de l’aider à financer le développement d’un disjoncteur de poste électrique isolé au gaz (GIS) de 420 kV et 63 kA sans hexafluorure de soufre (SF6).

Le nouveau disjoncteur s’appuiera sur la technologie de pointe « Green Gas for Grid », ou « g3 » (prononcé « g-cubed » en anglais), de GE, qui offre les mêmes performances et la même taille compacte qu’un disjoncteur isolé au SF6 traditionnel, avec cependant une masse gazeuse présentant un équivalent CO₂ réduit de plus de 99 %. À l’issue de sa conception en 2022, le disjoncteur g3 constituera le premier disjoncteur de poste électrique isolé au gaz de 420 kV sans SF6 au monde.

Un disjoncteur est un équipement de protection utilisé pour couper le courant en cas de problème sur le réseau. On trouve des disjoncteurs haute tension de 420 kV dans les postes des lignes électriques longue distance.

En raison de ses excellentes propriétés d’isolation et d’extinction de l’arc, le SF6 est largement utilisé dans les équipements de poste électrique, le secteur du transport d’électricité représentant environ 80 % de l’utilisation mondiale. Désigné comme étant le gaz à effet de serre le plus puissant au monde par le Protocole de Kyoto de 1997, on estime que les émissions de SF6 ont un impact 23 500 fois plus puissant que celles de CO₂ en cas de fuite et qu’il peut demeurer dans l’atmosphère jusqu’à 3 200 ans.

« Notre technologie g3 constitue une alternative innovante au SF6. C’est aussi une partie intégrante de la contribution plus globale de GE au soutien de l’industrie du transport et de la distribution d’électricité pour diminuer ses émissions de gaz à effet de serre », déclare Vera Silva, Directrice de la Technologie au sein de la branche Grid Solutions de GE Renewable Energy.

« Étant donné que 420 kV correspond au niveau de tension le plus élevé utilisé dans la plupart des pays européens, un disjoncteur de 420 kV isolé au gaz g3 démontrera que la technologie g3 peut être appliquée aux autres niveaux de haute tension, ainsi qu’à tous les autres composants essentiels des postes électriques isolés au gaz, tels que les sectionneurs, les sectionneurs de mise à la terre, les transformateurs de tension », explique Yannick Kieffel, Responsable Matériaux et Eco-Conception chez Grid Solutions et Chef de Projet du projet g3 LifeGRID financé par l’UE.

Actuellement, l’offre GE de produits au g3 comprend des disjoncteurs conventionnels et isolés au gaz jusqu’à 145 kV, des lignes isolées au gaz jusqu’à 420 kV, et des réducteurs de mesure jusqu’à 245 kV.

« Ce projet s’inscrit parfaitement dans le cadre de la série de dotations financières que nous avons récemment accordées au titre du programme LIFE, du fait de son impact potentiel sur la transition européenne vers un avenir plus durable et à faible teneur en carbone », déclare Angelo Salsi, Chef d’Unité au sein de l’Agence exécutive pour les petites et moyennes entreprises (EASME), responsable du programme LIFE. « Le programme LIFE constitue l’un des mécanismes de financement de l’UE les plus efficaces et les plus connus, et soutient les actions en faveur de la nature, de l’environnement et du climat depuis plus de 25 ans. Nous nous réjouissons des répercussions positives que ce projet aura dans toute l’Europe au cours des dix prochaines années et au-delà. »

Les équipes de la branche Grid Solutions de GE travailleront en collaboration avec de nombreux partenaires européens sur le projet g3. Parmi eux, l’Université de Brno en République tchèque et l’Institut Leibniz des sciences et techniques du plasma en Allemagne, qui construiront la base de données scientifiques, le CEA, grande entreprise française qui participera au développement du disjoncteur, et des gestionnaires de réseaux de transport électrique (TSO) qui aideront à tester et à mettre en œuvre le produit final.

Actuellement, 18 réseaux électriques, dont le Britannique National Grid, le Français RTE et l’Allemand TenneT ont installé des équipements g3 de GE sur 23 de leurs sites. En tout, ces projets ont évité d’installer de plus de 409 000 tonnes d’équivalent CO₂ sur le réseau.

Pour obtenir des renseignements sur le projet de disjoncteur g3 LIFE18 CCM/FR/001096 LIFE GRID financé par l’Union européenne, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur les équipements de poste électrique haute tension g3 de GE et sur la feuille de route jusqu’en 2025, rendez-vous sur notre site internet.

Cliquez ici pour obtenir l’application interactive g3 de GE.  

###

À propos de GE Grid Solutions
Grid Solutions est une branche de GE Renewable Energy qui emploie plus de 17 000 personnes dans presque 80 pays, pour répondre aux besoins de ses clients dans le monde entier. Grid Solutions aide les industries et les services publics à gérer efficacement l’électricité, depuis le point de production jusqu’au point de consommation, en optimisant la fiabilité, l’efficacité et la solidité du réseau. Pour en savoir plus sur la branche Grid Solutions de GE Renewable Energy, rendez-vous sur le site https://www.gegridsolutions.com/.

For media inquiries, please contact:

Allison J. Cohen
Grid Solutions, External Communications Manager
GE Renewable Energy
+972 54 7299742
[email protected]

business unit