skip to main content
GE en France

GE en France

General Electric (GE) investit et développe sa présence en France depuis plus de 100 ans. Une implantation que le groupe a encore renforcée en 2015 après le rachat des activités énergie d'Alstom.

Aujourd'hui, GE est un acteur industriel de premier plan dans l'Hexagone, grâce à ses 14.000 collaborateurs répartis sur plus de 17 sites industriels. Avec un chiffre d'affaires d'environ 5 milliards d'euros, dont 90% réalisés à l'export, GE France est un leader technologique dans les domaines des énergies renouvelables, des énergies thermiques, des réseaux électriques, de l'imagerie médicale, du numérique et des moteurs d'avions avec son partenaire Safran.

La France accueille cinq des sièges mondiaux de GE (GE Renewable Energy, GE Hydro, GE Power Conversion, GE Grid Solutions et GE Offshore Wind Solutions) et les sièges européens de GE Healthcare et de GE Power. Parmi les 17 sites industriels de GE en France sont à noter:

 

Belfort: Ce centre d'excellence mondial produit les turbines à gaz et les turbines à vapeur les plus puissantes et efficaces du marché.

Buc: Siège européen de GE Healthcare, il est aussi un centre d'excellence mondial pour la mammograpie, l'imagerie interventionnelle et le développement d'applications avancées en imagerie médicale.

Saint-Nazaire: dédié à la production et tests de nacelles et de générateurs d'éoliennes en mer, ce centre d'excellence produit 

Aix-les-Bains: Le site est spécialisé dans la conception, la fabrication, l'installation et le service de sous-stations haute tension à isolation gazeuse servant à interconnecter et sécuriser les réseaux électriques de 170 kV à 800 kV. 

Dans le domaine du numérique, la fonderie digitale à Paris est un pôle de compétences unique en Europe. Il est à la fois le centre européen d'expertise digitale de GE, un centre de co-développement avec les clients et un accélérateur de startups.

Dans le domaine de l'aéronautique, CFM International, une société commune détenue à parité par GE et Safran Aicraft Engine, est devenue le premier motoriste mondial grâce au succès historique du CFM56, le premier moteur d'avion le plus vendu dans le monde, et à présent du nouveau moteur LEAP. A Saint-Nazaire, FAMAT, entreprise commune de GE et SAFRAN, emploie 400 personnes dans la production de carters et autres équipements pour les moteurs des gammes LEAP, GE9X et GEnx.

En France, GE mène depuis de nombreuses années des initiatives dans le domaine de la responsabilité sociétale. Celles-ci sont en partie portées par les organisations suivantes, actives dans de nombreux pays dans le monde :

Women's Network

GLBTA Alliance

GE Volunteers 

 

GE oeuvre pour la parité femmes-hommes notamment à travers deux initiatives, le Women’s Network (WN) et Balance the Equation (BTE). WN est une organisation qui a comme but d'attirer, développer, et encourager le talent professionnel féminin. BTE est une initiative mondiale lancée en 2017 visant à combler l’écart entre hommes et femmes dans les disciplines scientifiques et technologiques. GE souhaite réduire les écarts dès le plus jeune âge et promeut donc le monde la science, de la technologie, de l'ingénierie vis-à-vis des jeunes filles en invitant de jeunes collégiennes à passer une journée au sein de l’entreprise GE et en offrant des cours de codage gratuit.

 

Le réseau GLBTA chez GE a été lancé mondialement en 2005 et en 2015 en France. Ce réseau d’affinité rassemble des employés gays, lesbiennes, bisexuels, transgenres, et leurs alliés sur tous les sites de GE en France. Le but est de créer un monde professionnel épanouissant, inclusif et respectueux de toutes les personnes dans toute leur diversité, quelle que soit leur orientation sexuelle ou leur identité de genre.

 

En France, GE est aussi engagé dans plusieurs initiatives autour de la mixité sociale et travaille notamment avec l’Institut Télémaque et Mozaik RH. GE a lancé avec l'association Passeport Avenir (aujourd'hui association Article 1) une initiative de mentorat et d’animation sur l’Ile de France, la région de Belfort et la région de Lyon.

 

Enfin, depuis 2001 en France, les membres de GE Volunteers (le réseau de bénévolat) mènent et participent avec des associations à des activités bénévoles ayant un impact local fort selon quatre piliers d’action : l’éducation, la santé, l’environnement et l’aide à la communauté.

 

(https://www.genewsroom.com/press-releases/ge-france-publie-les-r%C3%A9sultats-de-ses-entit%C3%A9s-l%C3%A9gales-dans-le-cadre-du-nouvel)